Archives mensuelles : juin 2017

Maison « A Blums » : carte postale

Voici la reproduction d’une carte postale, trouvée sur internet (mais je n’en ai pas noté l’origine) :

La maison « A Blums » est celle située sur la droite. On en voit le pignon.

La résolution de la photo est très faible. Si quelqu’un possède cette carte et peut me transmettre un scan en haute résolution, j’en serais très heureux.

Maison « A Blums » : Succession de M. Nicolas Blum, 7 juillet 1928

L’acte de donation partage de Mme Tock, veuve Blum, nous donnait la succession de M. Nicolas Blum comme origine de propriété de la maison qui nous intéresse. Ce document se trouve aux archives de l’état, à Arlon, dans la partie « enregistrement et domaines », Arlon, 1er bureau, 893.

En voici quelques informations intéressantes :

Monsieur Nicolas Blum exerçaient de son vivant les professions de cultivateur, receveur communal et négociant. Il est né à Freylange le 4 juin 1862.

La maison qui nous intéresse fait bien partie de la succession, et est décrite comme suit :

Nous y retrouvons également la liste du « mobilier agricole », qui donne une idée de l’importance de la ferme des époux Blum-Tock :

La valeur des marchandises présentent dans l’épicerie est évaluée à 8.000 francs : ce n’est pas négligeable.

Enfin, fait partie de l’héritage, un compte à la Caisse Générale d’Epargne et de Retraite ayant appartenu à M. Joseph Blum, fils de Nicolas Blum, tombé au front le 28 mars 1915 à Pollinckhove.

Mais nous ne trouvons dans ce document aucune information concernant l’origine des biens. Nous ne savons donc pas comment Nicolas Blum est entré en possession de cette maison.

Maison « A Blums » : magasin « Adolphe Delhaize »

J’ai reçu en prêt de la part d’Annie Muller deux séries de photos de Freylange. Ce sont des photos prises par son père Gustave Muller en 1952, avant l’asphaltage des rues du village, et en 1959, après la fin des travaux.

Voici celle qui concerne notre maison en 1952 (à gauche) :

Et en 1959:

L’enseigne au dessus de la fenêtre nous apprend qu’à cette époque, l’épicerie était un magasin de la chaîne « Adolphe Delhaize ».

Maison « A Blums » : Acte de donation-partage du 18 janvier 1932

C’est le premier acte cité dans notre acte de vente. Il est conservé aux archives de l’état à Arlon, dans le dossier du notaire Simon pour l’année 1932, et porte le numéro 22.

Que nous apprend-il ?

Tout d’abord, que la maison était la propriété des époux Nicolas Blum et Marguerite Tock (née à Heinsch le 12 décembre 1863). Ils se sont mariés à Heinsch le 10 février 1892, sous le régime de la communauté légale à défaut de contrat de mariage.

Nicolas Blum, cultivateur et receveur communal,est décédé à Freylange le 11 janvier 1928. Sa succession a été partagée entre ses 7 enfants, mais son épouse Marguerite Tock en a gardé l’usufruit.

Ce 18 janvier 1932, Marguerite Tock acte une donation entre vifs de ses différents biens à destination de ses 6 enfants (Marie-Berthe, dite Marie Blum, est décédée entre-temps le 14 décembre 1929).

Ses 6 enfants survivants sont (tels que cités dans l’acte) :
1. Madame Nathalie Joséphine, dite Ida BLUM, sans profession, née à Heinsch le 16 janvier 1897 et son époux qui l’assiste et l’autorise Monsieur Eugène Hesse, cultivateur, les deux demeurant ensemble à Freylange;
2. Monsieur François-Félix, dit Félix Blum-Robert, directeur-gérant de la Presse Luyembourgeoise, demeurant à Arlon, né à Heinsch le 21 septembre 1898;
3. Monsieur Casimir Blum, commis … à la Société Nationale des Chemins de Fer, demeurant à Schaerbeek, 20, avenue Eeckhout, né à Heinsch le 22 juin 1901;
4. Monsieur Pierre-Firmain, dit Firmin Blum, cultivateur, demeurant à Freylange, né à Heinsch le 15 août 1903;
5. Monsieur Arthur Blum, commis aux contributions, demeurant à Marcinelle, Rue du Bierchamps, 173, né à Heinsch le 23 juillet 1905;
6. Mademoiselle Lucie Blum, sans profession, demeurant à Freylange, née à Heinsch le 1er octobre 1907.

Les biens sont partagés en 6 lots (un par enfant). C’est le lot 6, attribué à Pierre Firmin, dit Firmin BLUM, qui comporte la maison. Voici la description qui en est faite :

Madame Tock se réserve sa vie durant le droit de vivre dans la maison :

Sa fille Mlle Lucie Blum pourra également occuper la même partie de la maison que sa mère. C’est elle qui exploite le magasin d’épicerie dans la maison.
C’est au départ en maison de retraite de Lucie Blum que la maison a été mise en vente, et que nous l’avons achetée.

Dernier point intéressant de cet acte : le paragraphe relatif à l’origine de propriété. Nous y apprenons que la maison fait partie de « la succession de M. Nicolas Blum ».

Maison « A Blums » : Anciens plans de Freylange

Aux archives de l’état à Arlon sont conservés des plans de Heinsch, entité dont faisait partie le village de Freylange.

Un premier plan est appelé « plan (ou cadastre) par masse de culture » : il est composé de zones  affectées à une même utilisation : jardins, prés, terres labourables, étangs, …
Pour Heinsch (et donc pour Freylange), ce plan a été établi en 1806.

La maison qui nous intéresse est reprise sur ce plan. Cela veut dire que sa date de construction est antérieure à 1806.

Un second plan est disponible, le « plan parcellaire période française ». Celui qui nous intéresse a été établi en 1808.

Notre maison y porte le numéro 65, mais hélas la matrice cadastrale correspondante a disparu. Il n’est donc plus possible de faire le lien vers les propriétaires de l’époque.

Maison « A Blums » : achat en 1997


C’est ainsi que se présentait la maison lorsque nous l’avons rachetée.

Nous sommes passé devant le notaire pour signer l’acte de vente de la maison. Cet acte de vente comprend un paragraphe intitulé « Origine de propriété ». C’est ici que nous retrouvons les premières informations qui vont nous permettre de remonter la chaîne de propriétaires respectifs.

Cet acte comporte également une description du bien, objet de la vente.Elle nous apprend que le bien est cadastré dans la division de Heinsch, section B, numéros 86/B (la maison proprement dite) et 85/A (le terrain qui l’entoure). Ces numéros vont nous permettre de faire des recherches dans le cadastre. Nous avons également reçu un  extrait de plan cadastral qui reprend ces parcelles (en jaune) :